Marketing - Ecto

Marketing

Un article de Ecto.

Sommaire

[modifier] Mise en marché

[modifier] Offres semblables sur le marché

lespac.com Semaine du 27 au 30 octobre 2007)

Location d'un bureau pour une personne sans service collectif,

  • moyenne de 500 $ par mois

Location d'un bureau collectivement (avec avec de colocataires) mais sans entente/vision commune

  • 300 $ pour un bureau sans services collectif
  • 400 $ (avec cuisine)
  • 300 $ pour un espace dans un bureau aire ouverte partagée avec services (sans salle de réunion)

Salle de réunion équipée avec projecteur pour 8 à  12 personnes :

  • prix de location de 100 $ à  500 $ par jour


Prix d'un après-midi un café : 12,00$

  • 2 cappuccinos = 7,00 $
  • gâteau = 5,00 $


[modifier] Membres potentiels

Selon les données du recensement du Canada (2001), 7,6 % de la population active ont déclaré ne pas avoir de lieu de travail fixe. On parle ici de personnes occupant des emplois qui demandent de nombreux déplacements (représentants, professionnels volants, etc.). Puisqu'il s'agit de la population canadienne, ces données sont plus ou moins utiles.

La coopérative ECTO devrait attirer vers elle des personnes qui habitent dans Rosemont/Petite-Patrie et sur le Plateau Mont-Royal.

Ces deux quartiers abritent un peu plus de 230 000 habitants (soit 130 000 personnes dans Rosemont/Petite-Patrie et 101 364 sur le Plateau). (voir : http://ville.montreal.qc.ca).

Étant donné que la population active à  Montréal se chiffre à  environ 66 % de la population totale statistiques Canada, on peut estimer que la population active de ces 2 quartiers se chiffrent à  environ 150 000 personnes.

En supposant qu'environ 10 % de la population active correspond à  ce que nous appelons les TNU, on peut donc estimer à  15 000 le nombre total d'individus de ces 2 quartiers susceptibles d'être intéressés par le projet ECTO.

Nous espérons que le coopérative pourra compter une trentaine de membres à  la fin de sa première année. Sur la base des chiffres présentées ci-haut, on peut donc dire que ce nombre (30) ne représente que 0,2 % des TNU habitant dans Rosemont/Petite-Patrie et sur le Plateau.

Nos prévisions de recrutement à  plus long terme (50 membres) ne représentent qu'un maigre 0,5 % des TNU de ces deux quartiers. Nos estimés en termes de recrutement s'avèrent donc assez conservateurs (surtout que le projet ECTO risque d'attirer des membres qui résident dans d'autres quartiers).

Ces personnes/ce marché se divise en trois types :

  • Les personnes qui sont actuellement sans bureaux, et qui se servent des cafés avec internet sans fil (hotspot) comme lieu de travail de manière ponctuelle ou même régulière.
  • Les personnes qui sont dans des bureaux mais qui voudraient une solution moins dispendieuse ou selon une vision comme celle de notre coop.
  • Les personnes qui sont chez eux et qui ont pas pris de bureau puisqu'ils voyaient ça comme étant soit trop cher soit un autre forme d'isolement.

Ainsi, pour rejoindre notre marché il faut communiquer

  • dans les cafés internet sans fil, surtout ceux qui sont dans le quartier où la coop est située.
  • là  où les travailleurs autonomes cherchent un bureau à  partager ex. lespac, le journal Voir, Hour etc.
  • dans des réseaux existants (ex. regroupement de travailleurs autonomes de Montréal)

[modifier] Stratégies pour rejoindre membres potentiels

  • devenir un point d'accès au réseau à®le sans fil (http://www.ilesansfil.org/tiki-index.php) l'organisation/site web organisation qui offre internet sans fil dans les cafés. Ainsi on est répertorier dans leur cartes et outil de recherche
  • cartes professionnelles (200 $ pour mille cartes recto-verso 2 couleur, papier 100 % recyclé)
  • cartes postales à  distribuer et afficher (400 $ pour 1 000 cartes postales)
  • site web collaboratif de la coop, avec un bon référencement (collectivement)
  • envoie aux membres d'associations ou de regropements ciblés ex. travailleurs autonome du Québec, l'économie sociale du québec etc.
  • activité dans le web :
  • Article dans Voir, Jobboom


Avantages pour le membre utilisateur

  • économie d'argent pour accès à  un espace de travail/bureau, salle de réunion, outils bureautique
  • service technologique sécure et performant
  • environnement favorisant partage et échanges professionnels
  • Développement des compétences (portfolio numérique pour les membres)

Avantages pour la collectivité

[modifier] Visibilité/Communication/Recrutement

Arguments à  mettre de l'avant :

  • plus souple qu'un loyer (bail à  signer) et moins cher qu'un après-midi au café (en supposant consommation de 2 cafés et d'une part de gâteau);
  • bureau sans tracas ;
  • accès occasionnel à  un espace de travail, salle de réunion

Offre spécial de lancement - "lundi libre" - formule lundis gratuits pour les deux premier mois

• Cartes professionnelles des membres • Babillards • Wiki collectif

Voir : http://www.communauto.com/ qui est une formule semblable, mais pour le partage de voitures.